Le château des millions d’années ~ Stéphane Przybylski

Chateau des millions d'années

 

Ce livre m’a été chaudement recommandé par Chut Maman lit. Aujourd’hui je vous donne mon avis sur le Château des millions d’années écrit par Stéphane Przybylski et publié chez le Belial (couverture magnifique d’Aurélien Police).

 

 

 

Juin 1939.

Heinrich Himmler diligente une mission archéologique en Irak dans le but officieux de s’allier les populations locales afin de saper l’influence britannique et préparer l’avènement d’un nouvel ordre mondial…

Au sein de cette expédition qu’il dirige en sous-main, l’officier SS Friedrich Saxhäuser.

Héros de la Grande Guerre, agent naviguant dans les eaux troubles des divers services de renseignement du Reich, ce soldat hors normes a lié son destin à celui d’Adolf Hitler depuis le putsch manqué de Munich en 1923. Or, dans la vallée d’un affluent du Tigre, Saxhäuser met bientôt au jour l’impensable, une découverte si vertigineuse qu’elle pourrait bien changer la donne dans le conflit qui s’annonce… Mais encore faut-il pouvoir acheminer pareille trouvaille jusqu’en Allemagne. Et d’ailleurs, Saxhäuser le veut-il vraiment ?

 

 

Ce roman fut une bonne lecture. C’est un roman de SF doté d’une bonne dose d’aventure.

Dans ce livre, nous plongeons dans les années précédant la seconde Guerre mondiale, lors de la montée en puissance dHitler. Nos deux personnages principaux sont tous les deux nazis. Nous suivons un garde du corps/espion proche du pouvoir et un archéologue chargé de prouver au monde la supériorité de la race aryenne. L’histoire est donc écrite d’un point de vue allemand et il est très perturbant de soutenir nos personnages, face aux Anglais par exemple. Une chance, nous arrivons alors qu’ils doutent de leurs convictions.

J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Saxhauser au début. Il me paraissait froid et lointain. En tant que garde du corps et espion, il est en contact avec Hitler et Himmler. Très perturbant je vous dis, de les voir débarquer dans le roman. Et puis, c’est passé et j’ai commencé à mieux apprécier le personnage, notamment grâce aux nombreux flash back qui nous permettent d’en apprendre plus sur son parcours. Durant ma lecture, ce personnage m’a fait penser à l’homme qui a écrit Garde du corps d’Hitler. Et puis, j’ai vu ce livre dans la bibliographie de l’auteur à la fin. Je ne sais pas de quelle façon il s’en est servi mais ça ne m’a pas étonnée de le voir en biblio. Pour Schmund, l’archéologue, c’était plus simple. Moins convaincu par le national socialisme, nous voyons le personnage opportuniste qui se sert de la nouvelle idéologie pour se faire un nom dans le milieu de la science. J’ai beaucoup aimé la seconde partie du roman où l’on en découvre plus sur les personnages et comment ils en sont arrivés à soutenir Hitler.

Concernant l’histoire, l’auteur nous offre une fresque historique complète et très bien documentée sur la période d’entre-deux-guerres du point de vue allemand. Ayant un peu oubliée les détails de cette période que j’avais vue en cours d’Histoire, j’ai eu un peu de difficulté à suivre les histoires entre SS et SA. Mais l’auteur résume très bien la situation. Ce livre est comme Black Out & All Clear de Connie Willis. Une fois que vous l’avez lu, vous êtes incollable sur cette période historique ! Cependant, cette fresque se fait au détriment de la partie SF qui apparaît seulement par petites touches. Cette partie sera certainement approfondie par la suite. Pour moi, une des forces du roman est d’avoir amené nos personnages dans une région que je connais peu, l’Irak. Ce fut très dépaysant et intéressant.

Pour conclure, le château des millions d’années est un roman d’aventure basé sur une fresque historique de l’entre-deux-guerres très bien documentée et saupoudrée d’un soupçon de SF. Rempli de flash-back, nous suivons nos personnages en Irak mais également dans les années précédentes. J’ai hâte de lire la suite où la touche SF sera certainement plus présente.

4 réflexions sur “Le château des millions d’années ~ Stéphane Przybylski

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #8 | Amélire en rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s