Lady Rudge ~ Sonia Quémener

lady rudge.jpg

Aujourd’hui je vais vous parler de Lady Rudge écrit par Sonia Quémener paru au mois de mai chez Le peuple de Mü. Une lecture sympathique mais j’aurais aimé une intrigue plus développée .

resume

Quand de mystérieux extraterrestres passent un pacte avec l’Empire britannique, ce dernier y voit un moyen d’asseoir son pouvoir colonial.

Des années plus tard, deux aristocrates retrouvent leur mère dans un hospice londonien. Seule, isolée, elle va leur raconter l’histoire de sa vie au service des Visiteurs.

 

mon-avis

Attention! De grandes parties de l’avis sont en blanc (donc à surligner) puisqu’ils peuvent spoiler l’histoire et son dénouement. A surligner pour ceux qui ont lu le roman 😉

 

Ce roman est une bonne lecture. Il ne révolutionne pas le genre mais aborde de nombreuses thématiques historiques liées à la colonisation à travers un questionnement sur l’intelligence et les classements qui en découlent et le développement des sociétés. Malgré le récit de Lady Rudge qui m’a plutôt ennuyée, j’ai beaucoup apprécié les idées portées par le roman qui ne prennent toutes leurs ampleurs qu’une fois le livre terminé.

L’auteure nous plonge dans un monde alternatif au notre. Nous nous retrouvons dans la société anglaise du 19e siècle dans laquelle les extraterrestres sont présents depuis des années. En échange d’aide pour le développement technologique, ils prélèvent des matières premières dont les hommes n’ont pas d’utilité.

Une aventure en flash back

Dans cette histoire, nous allons suivre Lady Rudge. Une femme ayant passé une partie de sa vie au service des extraterrestre appelés Visiteurs. Ce personnage a du caractère mais j’ai eu du mal à m’identifier à elle. Le personnage ne souhaite pas rester dans les carcans que la société lui destine. En effet, elle n’hésite pas à abandonner mari et enfant pour suivre sa quête du savoir. Mais après tout, pourquoi une femme se contenterait d’être mère ou épouse ? Elle a un caractère digne d’une aventurière.

Des années après avoir vécue son rêve, elle retrouve ses enfants. Ça va être le moment de raconter son histoire. Son fils fait intervenir un ami journaliste pour publier cette aventure. Nous suivons donc les aventures de Lady Rudge par flash-back. Ce qui nous permet de suivre en même temps les nouvelles relations diplomatiques avec les voyageurs. L’idée des flash back pour garder un œil sur le présent est intéressant mais je n’ai pas vraiment apprécié l’aventure de Lady Rudge. Déjà je n’aime pas les histoires de possession ou comme ici, de « partage » de corps. Au long de son périple, nous allons découvrir d‘autres civilisations. Nous allons les découvrir du point de vue de Lady Rudge, qui, telle une bonne Humaine, va les juger selon ses valeurs morales, sans avoir aucune impartialité. L’auteur développe une thématique intéressante autour de la définition des espèces intelligentes. Quels critères peut-on prendre ? Quelles sont les formes d’intelligences qui existent ? S’ils n’ont pas la même forme d’intelligence que nous, sont-il inférieurs ?

Une fin prévisible

Le début du roman a été très difficile. Je n’ai pas tout compris et je me demandais vraiment où l’auteure nous avait emmenés. Tout est expliqué par la suite mais ce prologue est vraiment une expérience à lire !

Tout au long de l’histoire, l’auteure nous livre des indices quand à la manière dont cela va se terminer. Me concernant, la fin n’a pas été une très grande surprise. J’aurais même aimé que le livre tourne autour de cette thématique plutôt que sur l’expérience de Lady Rudge. Tout au long du livre, l’auteure nous note les innovations technologiques dues aux voyageurs. En note de bas de page, l’auteure nous met qu’il aurait fallu attendre telle année pour avoir l’invention si les voyageurs n’étaient pas intervenus. Donc, tout au long du roman j’ai attendu que l’on parle de ça. Apporter son « aide » de manière aussi importante est à double tranchant. Comment une société peut-elle se développer si quelqu’un le fait à sa place ? Vous voyez la thématique historique que le roman aborde ? C’est un questionnement fascinant qui se retrouve dans le rôle de chute. Dés le début, j’ai considéré ces voyageurs avec réserve et pas comme les sauveurs de l’humanité comme les voit un peu Lady Rudge. La position des voyageurs est très complexe je pense et le roman ne fait qu’effleurer ces questionnements pour nous laisser nous faire notre propre avis et réflexion. En effet, ces voyageurs aident-il vraiment les Humains à se développer ? Les matières qu’ils prélèvent n’ont aucune utilité pour les hommes à ce moment de l’Histoire mais cela ne va-t-il pas bloquer leur évolution plus tard ?

2 réflexions sur “Lady Rudge ~ Sonia Quémener

  1. Pingback: Dragon ~ Thomas Day | Amélire en rouge

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous #4 | Amélire en rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s