La collection « Pont des arts »

pont des arts

En allant au musée des beaux-arts, j’ai découvert une collection d’albums jeunesse que j’ai tout de suite aimé. Il s’agit de la collection Pont des arts des éditions de l’élan vert. Cette collection propose de faire découvrir l’art aux enfants. En partant d’une œuvre connue, l’auteur va en écrire une histoire et l’illustrateur, en s’inspirant du style de l’artiste, va faire revivre cette œuvre.

J’ai acheté trois albums :

le marin et la fille des mers

Le marin et la fille des mers s’inspire de la statue La valse de Camille Claudel.

Résultat de recherche d'images pour "le marin et la fille des mers"

L’autrice réinterprète la statue en lui donnant une dimension aquatique. Une très belle histoire qui est tout de même très sombre. Elle parle d’amour, de la volonté de possession de l’être aimé et de liberté. Quand on connaît l’histoire de Camille Claudel et Auguste Rodin, nous ne pouvons que voir un parallèle entre l’artiste et l’histoire développé autour de son œuvre. Des trois albums, c’est mon préféré grâce à ce lien entre la vie de l’artiste et le développement de l’histoire. Les illustrations sont magnifiques, l’écume et les couleurs sont superbement réalisées.

~ * ~

la malédiction de zar

La malédiction de Zar est une histoire adaptée du tableau de George de La Tour Le tricheur à l’as de carreau .

Résultat de recherche d'images pour "le tricheur à l'as de carreau"

J’aime beaucoup ce tableau, ces regards complices afin de faire perdre le personnage de droite. Ici l’auteur nous dépeint un tricheur sans cœur, condamné pour l’éternité à perdre ses prochaines parties, sauf si son cœur devient aussi léger qu’une plume… Une magnifique histoire sur l’altruisme, servi par des illustrations aux magnifiques couleurs chaudes.

Pour tout connaître sur le tableau et son auteur, je vous recommande cette vidéo: REG’art #1 Le tricheur à l’as de carreau
Et pour voir le tableau prendre vie: Jeu de prime – A Musée Vous, A Musée Moi – ARTE & Le Naïf se rebiffe – A Musée Vous, A Musée Moi – ARTE

~ * ~

charmeuse de serpent

La charmeuse de serpent est inspirée du Douanier Rousseau.

charmeuse

L’autrice donne vie à ce personnage sombre, tapi dans l’obscurité. Dans cette histoire, il s’agit d’un esprit de la forêt se servant de sa flûte pour enchanter la nature. L’autrice sublime le personnage en respectant son caractère mystérieux. Un magnifique ouvrage abordant le thème de la déforestation. L’illustratrice reprend ici les traits du peintre pour les sublimer.

 

A la fin de chaque ouvrage, un jeu de question/réponse avec l’illustrateur se dévoile sur une double page. Cela permet d’en apprendre plus sur la technique de l’illustrateur, sur l’inspiration de l’auteur ou tout simplement, d’en apprendre plus sur l’œuvre qui nous a été présenté. J’ai ainsi appris qu’un « Tricheur à l’as de pique » existait.

 

Ces albums nous proposent de voyager au cœur des œuvres d’art. Elles nous font suivre des petits détails et soulignent la vie ou le style de l’artiste. Ces histoires parlent tous d’un sujet fort. Ils sont une pépite d’imagination. Qui n’a jamais inventé d’histoire en voyant ces tableaux ?
Ils offrent des possibilités infinies pour découvrir et s’amuser autour de l’art. Une magnifique découverte ! 🙂

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s