La débusqueuse de mondes ~ Luce Basseterre

débusquese de monde

 

Pour mon retour sur le blog, je vais vous parler d’un merveilleux livre de S.F . Publié chez le peuple de Mü, il s’agit du roman de Luce Basseterre, La débusqueuse de mondes. Illustration d’Inketone .

 

resume

Contrairement à ce que les Humains ont longtemps cru, la Terre n’est pas le centre de l’univers et elle est loin d’être l’unique monde habité. L’espace grouille de vie.
Mais si l’intelligence n’est pas l’apanage des seuls mammifères bipèdes… la bêtise non plus.

En compagnie de D’Guéba et Otton, embarquez à bord de Koba, le cybersquale, pour un rocambolesque roadtrip intersidéral.

mon-avis

La débusqueuse de mondes est une excellente lecture. L’auteur nous plonge dans un space opera qui m’a réconciliée avec la SF. Nous suivons D’Guéba, à travers l’espace pour…débusquer des mondes. Nous sommes à une époque où des humains ont quitté leur planète il y a des milliers d’années après l’avoir laissée mourir.

Plusieurs thèmes sont abordés dans le ce roman. Je ne vais vous parler que d’un seul, à vous de découvrir les autres. Ce roman nous apporte une très belle réflexion sur l‘actualité écologique. Le métier de D’Guéba est de recréer la faune et la flore des planètes dévastées afin de les vendre à des peuples qui en ont besoin. Dans ce livre, les planètes se vendent comme tout autre produit et cela rapporte beaucoup d’argent. De nombreux peuples détruisent leur planète qui apparaissent comme jetables.

Durant ce parcours dans l’espace, nous allons rencontrer différents protagonistes plus intéressants les uns que les autres. Mon personnage préféré est le personnage principal D’Guéba qu’il faut à tout prix découvrir. Elle est aventurière, atypique et extrêmement attachante. Le développement de Koba m’a bluffée. Nous allons aussi rencontrer des peuples qui, malgré leur statut d’extra-terrestre, partagent des points communs avec les êtres humains. Les Pongxtens m’ont fait forte impression. L’espèce humaine n’est pas la seule à commettre des atrocités.

A noter que l’écriture est vraiment belle. La construction du récit par le point de vue de plusieurs personnages offre un vrai plus à l’histoire et à l’immersion.

Je vous conseille ce livre qui est très bien écrit. Outre la qualité de l’histoire, le roman interroge et nous montre un monde où les planètes sont des objets jetables dont plus personne ne fait attention. A-t-on envie de cet avenir pour la planète terre ? L’auteur réussit à développer un monde complet et à nous faire voyager à la rencontre des différents peuples. Sans oublier l’humour qui est bien présent 😉

pour compléter

Site de l’auteure

Interview de l’auteure par Gaëlle Dupille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s