Je suis Epilepticman ~ Alexandre Lafont

Sans titre 1

Imaginez les 86 milliards de neurones logés sous votre crâne. Vous vous représentez le câblage ? Imaginez à présent un courtcircuit généralisé. Les plombs sautent et vous êtes dans le noir. La crise d’épilepsie, c’est, au sens propre, un orage électrique dans le cerveau. Je suis seul dans ma pénombre. Quand je sors de ce trou noir, je découvre une rangée de témoins soulagés qu’une scène d’horreur de Walking Dead ait été interrompue par le générique de fin. Ils ont assisté à LA crise, la fameuse crise. Je ne suis pas le seul. Il y a en France 800 000 épileptiques, dont la moitié a moins de vingt ans. »
 Alexandre Lafont est épileptique depuis l’âge de seize ans. Il est décomplexé, drôle, moderne, passionné de science. Sur YouTube, il se transforme en Épilepticman, un personnage qui raconte la vie quotidienne d’un épileptique. Son récit nous fait découvrir les discriminations, les traitements, les épileptiques célèbres, mais aussi les occasions envolées, les filles qu’on aurait pu aimer, les talents qu’on aurait pu exercer, les carrières qu’on aurait pu embrasser, ces vies qui demeurent virtuelles. Il fait également le point sur l’état des connaissances médicales. Avide de comprendre et d’explorer tous les détails, même les plus inattendus, de sa maladie, l’auteur répond à des questions que beaucoup se posent : Un épileptique peut-il avaler sa langue ? Utiliser les jeux vidéo ? L’épilepsie est-elle contagieuse ?…

Lire la suite

Nous qui n’existons pas ~ Mélanie Fazi

Couv-definitive

« Est arrivé un jour où la fiction n’a pas suffi. »
Aussi curieux que cela puisse paraître, il me semble qu’une des forces de l’œuvre de Mélanie Fazi est que précisément la fiction n’a jamais suffi. Qu’elle a toujours su trouver d’autres biais pour exprimer cette tension personnelle, intime, dont elle nous fait part dans ce livre, et qui est matière de toute sa création.

Extrait de la postface de Léo Henry

Lire la suite