Redwood ou mes dernières séries Bit-Lit favorites

Ces dernières semaines, j’ai lu Redwood, une série de Bit-Lit publié chez Milday. Je ne peux pas dire que j’ai passé un mauvais moment de lecture, mais je suis déçue par cette série. Beaucoup d’éléments m’ont dérangé et au final, je trouve peu de points positifs dans ma lecture. J’ai lu les trois premiers tomes sur six en tout il me semble. J’ai retardé la parution de cet article, car je ne voulais pas faire qu’une critique négative. Du coup, je vais également vous parler de mes dernières séries Bit-Lit favorites 🙂

Redwood, une série Bit-Lit peu intéressante

Redwood est une série de bit-lit mettant en scène deux clans de loup-garou, dans laquelle nous suivons les enfants du couple alpha de la meute de Redwood.

J’ai envie de commencer par le point positif de cette série. L’autrice arrive merveilleusement bien à faire ressortir le lien unissant le clan Jamerson. En côtoyant ce clan, on ressent beaucoup de tendresse entre les personnages et beaucoup de bienveillance. Elle rend vibrant les liens entre les membres d’une même famille. La fratrie dont sont issus les personnages principaux masculins est extrêmement attachante.

Concernant les points m’ayant dérangé, la liste est malheureusement plus longue, je vais vous parler des deux principaux. Celui qui est présent de manière flagrante dans le tome 1 c’est la rapidité de l’histoire. L’intrigue va beaucoup trop vite. J’apprécie lorsque les personnages prennent le temps d’apprendre à se connaitre et lorsque l’on voit l’histoire d’amour naître. Ici, nous n’avons pas le temps, à peine les personnages font-ils connaissance (et nous avec eux) que le premier élément d’intrigue à lieu. L’histoire de Jasper et Willow s’enchaîne à une vitesse folle, je n’ai pas compris pourquoi l’autrice allait aussi vite. Au final, on ne connaît quasiment rien des personnages.

Le deuxième point m’ayant dérangé est le côté manichéen de l’histoire. Il ressort beaucoup plus avec les tomes 2 et 3. L’autrice présente le clan des Reyes comme les ennemis des Redwood. Ils sont diaboliques et maléfiques alors que les Jammerson sont le bien incarné. Dans le tome 1, l’idée d’un clan machiavélique était séduisante, mais en lisant les tomes 2 et 3, on a l’impression qu’ils ne sont là que pour montrer que les Jamerson sont des exemples de progressisme et de compréhension. Au fur et à mesure que l’histoire avance, ce clan ennemi n’est pas approfondi, ils font toujours les mêmes actions et surtout, ils ne font pas grand-chose. J’ai l’impression qu’ils ne sont là que pour souder la meute et les couples et c’est un peu trop visible.

Mes dernières lectures Bit-Lit que je peux vous conseiller

Plutôt que de continuer plus longtemps sur cette série, je préfère passer un peu plus de temps à vous présenter mes dernières bonnes lectures en bit-lit. 🙂

Sur le podium, il y a en troisième position « Black Wings » de Christina Henry. J’ai lu les quatre premiers tomes et j’ai beaucoup aimé l’univers avec la présence de plein de créatures fantastiques et le monde démoniaque. Cette série ne révolutionne rien, surtout pour ceux qui ont lu et aimé Charley Davidson je pense, mais je me suis laissé entraîné dans l’histoire de Madeline Black, agente de la mort et de sa gargouille ange gardien.

« Rien de tel qu’être agente de la mort pour vous pourrir la vie.
Pour Madeline Black, escorter les défunts dans l’au-delà est un travail à toute heure et très mal payé. Certes, on y gagne des pouvoirs magiques et une paire d’ailes impressionnantes, mais aussi un patron exaspérant, une gargouille grincheuse à supporter, et bien des factures impayées. Les choses semblent s’améliorer lorsque le séduisant Gabriel Angeloscuro s’installe dans l’appartement au-dessus du sien… jusqu’à ce qu’un monstre terrifiant ravage les rues de Chicago, et que Maddy se découvre des pouvoirs inconnus, liés à un héritage dont elle ignore tout et qui fera d’elle la cible de tous les feux de l’enfer et du paradis. »

En deuxième position, le premier tome d’Amber Farell. Je n’ai pas lu la suite, mais je vais rapidement y remédier. L’autrice nous propose un univers original avec une héroïne ne se contentant pas d’être la petite amie de… . J’ai hâte de savoir ce que va devenir Amber, car elle est destinée à détenir un grand pouvoir et à peser dans la hiérarchie vampirique. Pour une fois, c’est notre héroïne qui va être à la tête d’une maison et qui va devoir constituer son clan, composé d’hommes et de femmes. Ce livre aborde la question de la bisexualité avec un prisme vampirique.

Pour Amber Farrell, ex-membre des forces spéciales, la vie de détective privée n’a pas que du bon.Un camion a tenté de l’écraser, un de ses clients la poursuit en justice, sa tête est mise à prix par un baron de la drogue, et les sinistres Athanate veulent à tout prix mettre la main sur elle. Et ce n’est que mardi…
Lorsque Jennifer Kingslund l’engage pour enquêter sur les sabotages dont elle est victime, Amber découvre non seulement la présence de bien plus de créatures surnaturelles qu’elle ne pensait en trouver à Denver, mais également l’existence d’une guerre ancienne qui menace le pays qu’elle a juré de défendre. Une guerre dans laquelle tous les camps sont bien décidés à l’entraîner…

Et ma série Bit-Lit favorite dans mes dernières lectures (sinon c’est toujours « Chasseuse de vampires » au top du top) c’est « L’appel du renard » . C’est une trilogie mettant en scène des métamorphes renard. L’univers est tellement bien dressé et l’amitié puis l’histoire d’amour est tellement belle! Il s’agit d’une romance homosexuelle vécue par des personnages charismatiques et très bien construits. L’autrice construit des histoires profondes autour de ses personnages qui sont parfois très émouvants. Je vous conseille vraiment vivement cette série! 🙂

Quatrième de couverture du tome 1 [ne lisait pas ceux du tome 2 et 3, vous allez vous faire spoiler]:

Pour des métamorphes qui vivent cachés, l’amour est peut-être le plus grand des dangers..

Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.

.Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

Et vous, vos dernières bonnes lectures en romance paranormal ?

3 commentaires

Répondre à C’est lundi, que lisez-vous ? (14/06/2020) – Amélire en rouge Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s