Erika et les princes en détresse ~ Yatuu

Suite au live du Bibliothon organisé par BulleDop, j’ai craqué pour cette BD de Yatuu qui promettait de l’action, de l’humour et qui laissait présager des personnages féminins et masculins loin des clichés de genre.

Cette lecture est un bijou d’humour et de situations bien pensées. On rencontre Erika qui est bien décidé à gouverner le royaume de Brute. Lorsqu’elle doit apprendre qu’il faut pour cela se marier à un prince, son sang ne fait qu’un tour. Grâce à une conseillère mystérieuse, Erika trouve une échappatoire dans un  » *  » présent à la fin du texte de loi que personne n’avait lu. Si elle veut régner seule, elle devra réussir une quête.

Erika et les princes en détresse #19 (avec images) | Blog bd

Ainsi commence le récit. La quête d’Erika va être le sauvetage d’un prince, Blanc-en-neige. C’est une lecture qui se déguste, l’univers mis en place par l’autrice est excellent! Dans ce tome on découvre le royaume de Brute, où les faibles n’ont pas leur place et le royaume de l’île flottante gouverné par les Saint-Honoré (eh oui, le royaume est bien une île flottante). Ce récit va vous donner faim, très faim et faire augmenter votre taux de sucre dans le sang. Il y a des pâtisseries partout et les personnages en mangent constamment.

Critique Erika et les princes en détresse - BD aussi drôle qu ...

Alors qu’Erika part à la recherche du meilleur pâtissier de l’île disparu, le prince Blanc-en-neige, elle va devoir faire face à des cerises tueuses ou encore à la drogue des sucres d’orge. Lorsqu’elle retrouve le prince, loin d’être disparu, le trait de l’inversion se renforce. L’autrice inverse les rôles traditionnels entre les hommes et les femmes. Dans la bande dessinée, ce sont les femmes qui possèdent la force physique et harcèlent les hommes. Comme le titre l’indique, c’est une princesse qui va sauver un prince en danger et l’autrice réussit parfaitement à mener son histoire! Erika est un personnage fort, têtu, ambitieux et peu emphatique. Elle fonce tête baissée et la bataille ne lui fait pas peur. Bien loin de la représentation des femmes comme la tendresse incarnée. Blanc-en-neige, lui est doux, tourné vers les autres et empathique. Bien loin de la représentation de la virilité vue aujourd’hui. Le trait peut paraître grossier, mais Yatuu ne tombe jamais dans la caricature. Comme vous devez vous en douter, Blanc-en-neige n’est autre que Blanche-neige. L’autrice nous propose en effet une réécriture du conte que nous connaissons et c’est brillant!

citebd on Twitter: "Spécial #CitéBD #confinementlecture ...

Yatuu propose une bande dessinée à l’univers coloré et au féminisme assumé. C’est une lecture drôle, mais qui pose la question de la représentation des hommes et des femmes dans les contes et dans la vie de tous les jours. Si vous voulez passer un bon moment, foncez! 😀

2 commentaires

  1. j’aime beaucoup Yatuu et j’ai lu des bribes de cette BD sur instagram, je voudrais l’offrir à ma fille qui adore Yatuu aussi. Elle a du relire Pas mon genre des centaines de fois. Je lui avait acheté alors que ses camarades d’école se moquaient d’elle parce qu’elle était pas assez féminine pour le standing de l’école (elle était en CE1… T_T) et ça lui a fait beaucoup de bien

    J'aime

Répondre à Bidib Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s