Les seigneurs de Bohen ~ Estelle Faye

seigneurs de bohen

 Je m’appelle Ioulia La Perdrix. Mon récit commence il y a près de cent ans, à l’époque où Iaroslav le Juste siégeait sur le trône de Bohen. Sur les hauteurs des monts des Sicambres, par une glaciale nuit d’hiver, une abbaye brûlait… »

Je vais vous raconter comment l’Empire est mort. L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.  J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.

  Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

 

Les seigneurs de Bohen est une excellente lecture. Encore une fois, je me suis laissé emporter par l’écriture d’Estelle Faye.

Estelle Faye nous entraîne à Bohen, royaume gouverné par le trône d’Ambre Vert. Un royaume à bout de souffle, très inégalitaire. Nous allons suivre différents habitants qui vont consciemment ou par opportunisme, se positionner contre l’empire. L’univers construit par Estelle Faye m’a fasciné. Nous voyageons des côtes des Havres jusqu’aux mines, des cités aux forêts enchantés ou encore à des villes construites de bric et de broc. C’est un monde riche de possibilité et de jeux pour l’imagination de l’autrice.

Estelle Faye nous propose des personnages riches, intéressants et extrêmement vivants. J’ai adoré passer ma semaine avec eux ! Je les ai trouvés rafraîchissants. Ils sont bien loin du cliché de la fantasy. Leurs aventures et leur quête de liberté m’ont captivé.  Ces personnages vivent intensément toutes sortes de choses et nous font ressentir avec eux l’amour, la colère, la révolte ou encore la joie.

Estelle Faye nous emmène dans un monde en rébellion. La révolte est en marche, surtout depuis la diffusion en masse d’un livre qui s’intitule « la fin des empires ». J’ai beaucoup aimé la construction de la rébellion qu’Estelle Faye propose. Avec ses échecs et ses espoirs, Estelle Faye nous montre que de simples citoyens peuvent être à la base de tout. Des personnages forts dans une lutte pour une société égalitaire. Est-ce que la bonne volonté suffit à mettre en place une meilleure société ? Nous ne le saurons pas, mais nous pourrons deviner la suite.

Je trouve vraiment dommage que l’éditeur place ce livre dans de la « dark fantasy ». Pour moi, on n’y est pas. L’univers de l’autrice peut paraître sombre, mais il y a beaucoup d’espoir et d’amour.

 

Je vous recommande ce livre avec beaucoup d’enthousiasme. L’écriture poétique d’Estelle Faye donne vie à des personnages bien construits, loin des clichés de la fantasy.

 

Pour lire un extrait: Editions Critic

De la même autrice, je vous recommande :

Porcelaine ~Estelle Faye
L’écriture poétique se met au service de ce conte et sublime cette histoire d’amour et de vengeance.

La voie des Oracles 1 ~Estelle Faye

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s