Pêle mêle ~ Les bandes dessinées de janvier et février

bd janvier février

Depuis ce début d’année, j’ai recommencé à lire des bandes dessinées, il est temps d’en faire un article pour partager ces lectures avant d’être submergé! J’en ai lu 8 durant les deux mois écoulés, plus une, L’âge d’or Partie 1 qui a son article à part.

 

mausartJ’ai lu Mausart de Thierry Joor avec Gradimir Smudja au dessin. Un achat motivé par la présence de Gradimir Smudja au dessin. Je l’ai découvert au cours d’une exposition qui lui était consacré, au festival BD Boum de Blois. Cette BD ne m’a pas marqué plus que ça, je suis passé un peu à côté. C’est une jolie petite histoire, agréable à lire. Thierry Joor et  Smudja revisitent l’histoire de Mozart et Salieri en nous emmenant dans un monde (un  monde parallèle?) où Mozart est une souris et Salieri, un loup. Une BD remplit d’animaux et de clin d’œil de la part du dessinateur.  A lire pour la qualité du dessin.

 

J’ai lu les tomes 1 et 2 de Bergères Guerrières de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais, je suis une grande fan, j’adore ! Nous suivons un village vidé de ces hommes à la suite d’une guerre. Les femmes ont dû mettre en place des moyebergeres guerrierens pour se protéger, elles ont fondé l’ordre des bergères guerrières. L’histoire est recherchée et fouillée et les dessins sont magnifiques, très doux. Les deux réunis nous plonge de manière extraordinaire dans ce village. Il y a de l’action, des émotions, de l’amitié et du fantastique, j’ai hâte de lire la suite ! Une BD à lire (prévoyez les deux tomes d’un coup, car à la fin de chaque tome, il y a de sacrés cliffhanger!)

 

simone veil.jpgJ’ai lu Simone Veil de Pascal Bresson et Hervé Duphot. Intéressée par sa vie, sans avoir envie de me plonger dans ses biographies, cette BD m’est apparu comme une très bonne alternative. Le vote de la loi sur l’avortement est le point de départ du scénariste qui déroulera la vie de Simone Veil à partir de flash-back. Je trouve le scénario grandement maitrisé. On y découvre une femme au passé insouciant, puis tragique, pour suivre en parallèle une femme déterminée à faire passer cette loi. La qualité du dessin apporte un vrai plus à cette bande dessinée, surtout cette utilisation des couleurs, très intéressante. Le gris pour certaines périodes de la vie, le bleu et le jaune pour d’autres. Une découverte à faire !

 

La croisade des innocentsJ’ai lu La croisade des innocents de Chloé Cruchaudet. Comme beaucoup de monde je pense, j’ai adoré Mauvais genre (précipitez-vous si vous ne connaissez pas). Elle nous emmène dans le Moyen Age à la rencontre d’un enfant décidant de fuir le foyer familial. Il va réunir d’autre enfant et partir pour l’orient. Ils ont bien décidé de faire leur croisade, accompagnés par leur foi, sans violence. Cette histoire serait inspirée de faits réels. Cette BD est sublimée par ces couleurs de nuit. Une BD qui peut paraître déstabilisante, mais qui se révèle d’une grande justesse et d’une grande poésie. A lire pour découvrir une histoire touchante et tragique pour découvrir où l’innocence de ces enfants a pu les mener.

 

où sont passé les grands jours
J’ai lu le premier tome d’Où sont passés les grands jours de Jim et Alex Tefenkgi. J’ai été hypnotisé par ce récit. On suit un homme, qui, arrivé vers ses 40 ans, se pose pleins de questions. Hisotire social, très actuelle et très humaine. On y parle de ces questionnements en tant qu’être humain, de l’amour et surtout du deuil. De la vie après la perte d’un être proche. Le dessin participe à la douceur qui se dégage de cette BD. J’ai vraiment hâte de lire la suite, voir si ce personnage arrive à se retrouver. Je recommande.

fabcaro

 

J’ai lu Moins qu’hier (plus que demain) de Fabcaro. Une bande dessinée à l’humour noir et grinçant qui n’épargne rien à ses personnages et qui n’hésite pas à tourner ses lecteurs en dérision. Il pointe là où ça fait mal, sur le point qui te fait réfléchir sur le quotidien de ta vie de couple. Une BD provocante, ma première de Fabcaro. Génial !

 

 

9 commentaires

  1. Je lisais peu de BD jusqu’à ce que je découvre le vaste rayonnage dont dispose ma médiathéque. Depuis, j’en lis quelques unes chaque moi. J’ai lu Simone Veil de Pascal Bresson et Hervé Duphot que j’ai trouvé très intéressant et très bien fait !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s