Et je danse aussi ~ Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat

9782266265973ORI

Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

Je viens de finir un roman très sympathique ! Du coup, j’ai eu envie d’en faire mon prochain article (alors que nombre de romans attendent!).
J’ai acheté ce roman car il est écrit, notamment, par Anne-Laure Bondoux. Et j’adore cette autrice ! Aucun de ces romans ne m’a déçu et par la force des choses, après un bon roman, deux bons romans, trois bons romans, elle est devenue mon autrice favorite. Ce roman écrit à quatre mains est le premier dans la catégorie adulte pour Anne Laure Bondoux. Je découvre par la même occasion Jean-Claude Mourlevat. Je lirais certainement d’autres livres de cet auteur.

Et je danse aussi est un roman feel good qui fait se rencontrer deux personnages à un moment très particulier de leur vie. Ces personnages, Pierre-Marie et Adeline, vont correspondre par mail après que cette dernière ait envoyé une grande enveloppe à Pierre-Marie. Ce dernier étant écrivain, il pense que c’est encore un énième manuscrit. En lui répondant qu’il ne jetterait pas un œil dessus, une correspondance s’établit.

Je distingue deux parties dans le roman. La première est quasi exclusivement centrée sur la correspondance entre nos personnages. Ils vont s’échanger des brèves de vie, de vie réelle ou de vie doucement enjolivée. Ils vont parler de leurs passés et d’écriture. Pierre-Marie étant écrivain, certaines discussions tournent autour des mots, de leur usage et de leur utilisation. Ces scènes sont pleines de tendresse, de douceurs et d’émotions. Certains passages m’ont fait sourire et le passage m’ayant le plus marqué est celui sur les points de suspension. J’ai trouvé un vrai dynamisme dans cette tirade. J’aurais bien vu Cyrano déclamer un tel passage !
Une seconde partie se concentre plus sur Pierre-Marie et ses amis. Lorsqu’il se lance dans la description d’une soirée pour un couple d’amis en faisant la distinction entre le centre d’intérêt de monsieur et le centre d’intérêt de madame, je ne m’y attendais réellement pas et j’ai beaucoup ri.
Et puis, vient la révélation. Car la toile de fond ce roman est la disparition d’une femme. Sans un mot, elle est partie, un matin. Je me suis laissé guider par les auteurs pour cette intrigue. Je n’ai pas cherché les indices, j’ai suivi les personnages pour savoir le pourquoi du comment. J’ai donc été agréablement surprise par la tournure de l’histoire.

Je sors très enthousiaste de ma lecture. C’est un roman touchant et drôle, rempli de bons sentiments. Ce roman m’a fait passer un très agréable court moment (parce que je l’ai dévoré) . En fait, oui, j’ai adoré ce livre ^^

2 commentaires

  1. […] Littérature contemporaine : 2 *Reste avec moi, lu dans le cadre du Femini-Books Challenge. Un bon roman sur l’amour, la maternité/paternité et le poids des traditions familiales. Mon avis: Reste avec moi ~ Ayobami Adébayo * Et je danse aussi, un excellent moment de lecture! A lire! Mon avis: Et je danse aussi ~ Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s