L’âge d’or Partie 1 ~ Cyril Pedrosa – Roxanne Moreil

9791034730353-couv-M800x1600.jpg

La légende parle d’un « âge d’or, où vallées et montagnes n’étaient entravées d’aucune mu-raille. Où les hommes allaient et venaient librement… »
Mais ce temps lointain est bien révolu.
Le royaume est accablé par la disette et les malversations des seigneurs de la cour. À la mort du vieux roi, sa fille Tilda s’apprête à monter sur le trône pour lui succéder. Avec le soutien du sage Tankred et du loyal Bertil, ses plus proches conseillers et amis, elle entend mener à bien les réformes nécessaires pour soulager son peuple des maux qui l’accablent. Mais un complot mené par son jeune frère la condamne brusquement à l’exil.

Guidée par des signes étranges, Tilda décide de reconquérir son royaume avec l’aide de ses deux compagnons. Commence alors un long périple, où leur destin sera lié à « L’âge d’or » ; bien plus qu’une légende, bien plus que l’histoire passée des hommes libres et de leur combat, c’est un livre oublié dont le pouvoir est si grand qu’il changera le monde.

Une bande dessinée absolument sublime. Je suis encore subjuguée par les dessins, les couleurs et la composition. J’ai aimé ces traits et ces couleurs audacieuses. Je suis tombée sous le charme de la composition des pages et de ces déplacements de personnages. Je me suis perdue en admiration dans les perspectives de certaines cases, proche du mode de représentation du Moyen Age.  La fin nous laisse dans un suspense insoutenable. La suite s’annonce dans beaucoup trop longtemps (2020 il me semble).

dav

Les auteurs nous entraînent dans un monde médiéval enchanté et fantasmé où le peuple est épris de liberté et d’égalité après la réapparition d’un texte légendaire, l’âge d’or. Nous allons suivre une jeune princesse s’apprêtant à monter sur le trône. Elle en est empêchée suite à un complot. Nous allons donc la suivre dans son exil. Elle est accompagnée par un fidèle partisan et de son jeune page à la recherche de soutien pour reconquérir le royaume.

L’héroïne principale est un personnage très bien construit, qui ne tombe pas dans les clichés de la princesse. Tilda, notre princesse, est un personnage féminin fort et déterminé, très intéressante à suivre. Nous débutons avec un personnage conscient de ses responsabilités, mais presque naïf, voulant le bien de son royaume. Au fil du déroulement de l’histoire, Tilda devient plus sombre, avec des motivations moins évidentes. J’ai vraiment hâte de revoir ce personnage dans le second tome et voir ce qu’elle va devenir.

Un de mes passages préféré est la rencontre, durant cet exil, avec une communauté de femmes que j’imagine fort probable dans le monde médiéval. Je n’en dis pas plus…

640_mea2

En parallèle de l’exil de la princesse, nous suivons un trio de vagabonds. Dans ce premier tome, leur rôle n’est pas clairement défini. Je pense, et j’espère, qu’ils prendront plus d’importance au fil du second tome. Ils nous montrent la misère dans laquelle les habitants du royaume vivent, mais également l’espoir et la volonté d’un changement. Je me suis énormément attachée à eux !

Procédé bien connu sous certaines périodes historiques, les auteurs nous questionnent sur des sujets d’actualité sous couvert de Moyen Age fantasmé. C’est une BD qui nous parle de liberté, d’égalité, de pouvoir, mais surtout d’espoir. Une autre société est-elle possible ?

planchea_338378

J’ai grandement apprécié le voyage et je suis prête à y retourner !

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s