Week-end Oniriques

Le week-end dernier était Oniriques! 🙂

Oniriques-2017

Le festival des Oniriques s’est déroulé à Meyzieu, près de Lyon. L’année 2017 était la troisième édition de cette manifestation. Vu ma proximité géographique avec le festival, j’y suis allée le samedi et le dimanche, pour le plus grand malheur de mon porte-monnaie.

Aux Oniriques, on croise des livres, des auteurs, un marché médiéval et du spectacle de rue. J’ai vraiment passé un bon moment!

17269882_277396762690004_948893930_o

Le samedi matin, j’ai pu rencontrer Michael Roch et Pierre Léauté. J’avais fini Moi, Peter Pan la veille et ç’a été une très bonne lecture. Avec Pierre Léauté, j’ai pu faire dédicacer Les temps assassins et parler de Mort aux grands et de ce qui m’a dérangée dedans. Je recommande  grandement ces livres! 🙂

A 11h, j’ai assisté au premier spectacle de la journée par la compagnie MandalaS (j’y suis retournée à 16h). Spectacle de jonglerie mais pas seulement! J’ai adoré, ils m’ont fait beaucoup rire.

 

J’ai ensuite été voir Ménéas Marphil. C’est un auteur que j’ai pu rencontrer lors du club phénix au Dépôt de l’imaginaire et c’est un homme qui a un discours très intéressant. J’ai acheté et fait dédicacer son dernier roman Lemuria.
Pendant la pause, direction la taverne! Avec des bénévoles habillés en Steampunk et une déco Alice.

17273543_277396716023342_1528607182_o
Le début d’après-midi débute avec la conférence sur Peter Pan avec Erik l’homme, Michael Roch et Ménéas Marphil. Ils ont parlé du personnage, de la vie de Barrie, de l’enfance et du fait de grandir et également du Destin. Erik l’homme replaçait les éléments que l’on retrouve dans la vie de Peter Pan dans un contexte mythologie. On a également eu des anecdotes de Michael Roch sur l’écriture du roman (notamment la naissance de certains personnages). On a terminé il me semble sur le pays imaginaire et la réflexion sur les îles. Conférence à retrouver sur le site Actusf
Ensuite, j’ai été à la librairie acheter le dernier Estelle Faye Le seigneur de Bohen et la version illustrée par Benjamin Lacombe d’Alice au pays des merveilles.

17155963_10212126922513517_1162363486153359370_n

Retour au salon pour voir Adrien Tomas, que j’ai vraiment apprécié de rencontrer. 17308946_10212126935473841_5750110661769056893_n

Pour finir, la dernière auteure que j’ai rencontrée le samedi était Nathalie Dau pour son livre Le livre de l’énigme. Une auteure très agréable avec qui parler! Pendant qu’elle me dédicaçait le livre, nous sommes tombés d’accord avec Adrien Tomas pour dire que la Geste du sixième royaume est très pratique comme moyen d’autodéfense. ^^

Durant toute la journée, j’ai pu me promener dans le marché médiéval et voir la compagnie Yalicko. Des costumes splendides mais une façon de parler énervante à la fin avec des voix très aigües! Mais ils sont vraiment dans leurs rôles. Ce qu’ils font est magnifique!

 

Le lendemain, je retourne au festival. En attendant le tram, je fais la rencontre de Sylvie Lainé pour apprendre que l’on travaille au même endroit.
Le matin, je décide d’aller rencontrer Jean Vigne. J’ai lu Holomorphoses que j’ai beaucoup aimé. Ce livre est tellement bien écrit. J’ai acheté le premier tome Néachronical. A côté, il y avait Ophélie Bruneau. J’ai acheté le tome 2 de Anna l’étoilé. J’ai apprécié le premier tome et adoré La dernière fée de Bourbon.

A 11h, il y avait la rencontre avec Estelle Faye. C’était un moment mémorable! Elle nous a parlé du rôle de la femme dans les romans et notamment du rôle des auteurs dans la vision qu’ont les jeunes filles de la femme dans la société. Elle nous a parlé de Thya qui est une héroïne forte mais qui est un peu la seule fille importante du roman. Elle se questionnes également sur la construction des personnages féminins. Pourquoi les femmes n’ont que des défauts cool dans les romans?
Le seigneur de Bohen est apparemment très politique. Elle nous a parlé du rôle des attentats dans son écriture et se questionne sur le rôle des écrivains à prendre position dans le contexte d’aujourd’hui. Nous avons également parler des personnages, de l’écriture des scènes d’action ou encore des anecdotes autour de ses romans.

L’après-midi, j’ai rencontré Marie Vareille pour Elia, passeuse d’âme (gagnante du prix Pierre Bottero 2017). Nous avons pu parler de la dystopie et du problème des genres à succès. Ensuite, j’ai acheté Gigante de Pierre Bordage. J’ai également eu ma dédicace d’Estelle Faye. Pour finir, j’ai fait signer l’anthologie par Ménéas Marphil. J’ai lu sa nouvelle que j’ai absolument adoré. Nous retrouvons des personnages que l’on rencontre dans « Abracadagascar ». Et sa nouvelle correspond totalement au discours que je connais de lui. Il se questionne beaucoup autour de l’avenir de la planète. Le monde se casse la gueule et si on continue comme ça, on va droit dans le mur. On retrouve un petit peu cette philosophie dans « Abracadagascar », il est le sujet du roman « Lemuria » et il est au cœur de sa nouvelle dans l’anthologie. Si un jour vous avez l’occasion de le rencontrer, ne vous privez pas.

Ensuite j’ai préféré fuir pour ne pas faire d’autres achats!

17202779_10212126918913427_4939461359877750738_n

Merci aux organisateurs, aux bénévoles, aux auteurs, aux artistes et aux commerçants! Ma première édition des Oniriques a été magique 🙂

2 réflexions sur “Week-end Oniriques

    • Oui, les auteurs étaient très accessibles! C’est vrai que j’ai l’habitude du salon du livre de Paris où l’ambiance n’est pas du tout la même!
      J’espère que j’arriverai à vite en parler sur le blog! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s