Chupacabra / Noé- Sébastien Tissandier

Aujourd’hui, deux chroniques en une pour vous parler de deux courts romans écrit par Sébastien Tissandier ( FB ), à savoir Chupacabra (L’ivre-Book) et Noé (Lle peuple de Mü).
Chupacabra avait rejoint ma PAL d’anniversaire. Quant à Noé, je l’ai lu il y a quelques mois. Ces deux lectures, très différentes, m’ont fait passer un très bon moment. Je vous propose donc deux petites présentations, sans prises de tête, de deux histoires très attachantes.

Je viens donc de finir Chupacabra. Chupacabra est un petit vampire qui, depuis sa naissance, est allergique au sang humain. Il ne peut boire que du sang de chèvre (voussans-titre-3 faites le lien avec son nom?). Il sort donc toujours accompagné de Rustine, sa chèvre. Nous allons suivre la vie de notre petit vampire et de ses amis à l’école (c’est l’année de l’apprentissage des potions et de la magie!). Mais ils vont vite se retrouver confrontés  à une situation… problématique.
Donc oui, j’ai adoré ce livre! Les personnages sont vraiment mignons et Rustine… ! Qu’est-ce qu’elle m’a fait rire! Autant que Djali (la chèvre d’Esméralda) je pense. Sébastien Tissandier écrit des situations très visuelles où on peut vraiment imaginer la tête blasée qu’elle fait. J’ai 24 ans et je me suis amusée avec ce livre (quoi je ne suis pas le public cible? Et alors? ^^). D’autant que nous pouvons également parler des illustrations splendides réalisées par Vael Cat.

sans-titre-1

 

 

« A la lueur de la pleine lune, la chèvre mastiquant son herbe, observait de son regard vide le garçon évanoui… »


sans-titre-4 Je n’aurais jamais luChupabra si je n’avais pas découvert l’auteur avec Noé il y a quelques mois. Sébastien Tissandier décide de revisiter l’histoire de l’arche de Noé. Ici, l’auteur nous plonge dans un monde futuriste (dans les années 2100 à peu près), où la technologie est très présente, avec des hololivres et des déplacements par voyage instantané. L’autre particularité de ce monde est la surpopulation et l’extinction de toutes les espèces animales que nous connaissons aujourd’hui.Nous allons suivre Noé, inventeur de la machine spatio-temporel, qui par amour pour son fils, bientôt aveugle, va braver les lois mises en place pas les gouvernements.
Ce roman m’a beaucoup touchée. Il réunit deux causes qui me sont chères: les animaux et le handicap. J’ai trouvé l’action de ce père absolument fantastique. De toute façon, je ne suis pas objective quand ces sujets sont présents, donc sachez juste que c’est une magnifique histoire qui m’a beaucoup plu. C’est également un très beau roman sur les relations père-fils. Je résume certainement trop ce livre aux éléments qui m’ont touchée, mais l’histoire est vraiment prenante et comporte plus de choses que ce que je n’ai écrit 🙂

« -Norah, dit Noé en attrapant les mains de sa femme, les plaquant contre son torse, je veux voir la lumière dans les yeux de notre fils avant qu’ils ne s’éteignent définitivement. Mais pour cela, je vais faire quelque chose d’illégal, ne me juge pas et pardonne-moi. »

Ces livres font parti de ces lectures qui me font du bien avec des histoires attachantes et remplies de bons sentiments. Tout le monde a besoin de ce genre de livre quand on voit le monde dans lequel on vit. Pour moi, en tout cas, des histoires autour de belles valeurs, sans violence, me font du bien. 🙂

 

Pour compléter:

Portrait et bibliographie de Sébastien Tissandier sur le site des Aventuriales de Ménétrol

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s